jeudi , 18 août 2022

Total récompense les gagnants du challenge «Startupper de l’année»

Total Tunisie a organisé, 29 mars dernier à Gammart, la soirée de clôture du Challenge «Startupper de l’année». Trois noms ont été retenus :

– Mohamed Kharrat, ingénieur de l’Ecole Supérieure de Communication de Tunis (Sup’Com) et doctorant de l’Université de Tokyo. Il a remporté le concours avec son projet Hakim. Il s’agit d’un système intelligent de prévention des noyades sous forme d’une ceinture, développé par la Startup Compi Technology Tunisie.

total

– Sofiane Chraieb, étudiant en dernière année de construction mécanique à l’école nationale d’ingénieurs de Sousse. Il est fondateur d’une startup de haute technologie dont le but est de rendre le patrimoine culturel plus attirant remporte aussi le challenge grâce à Incept Tunisie.

– Khaled Bouchoucha, ingénieur en Génie Electrique et informatique industrielle possède déjà une expérience entrepreneuriale est également vainqueur du challenge grâce à Iris Technology Tunisie. Le fondateur propose aux apiculteurs de mettre une carte électronique Smart Bee dans leurs ruches pour un suivi et une optimisation de leur production.total logo

Les gagnants sont récompensés par une aide financière et un accompagnement sous forme de coaching pour garantir la pérennité des projets des lauréats.

Cette première édition de «Startupper de l’année» a débuté le 1er novembre 2015 partout dans le monde et est une initiative du Groupe Total. Lancée sous forme de concours, elle a pour objet de sélectionner, de primer et d’accompagner les 3 meilleurs projets de création ou de développement d’entreprises de moins de 2 ans en Tunisie.

Source : Communiqué

Apropos Med Labib Haouach

Med_lh

Voir aussi

Orange et Ericsson concluent un partenariat sur la 5G

Dans le cadre du partenariat annoncé aujourd’hui, Orange et Ericsson développeront ensemble des cas d’usage …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.