mercredi , 7 décembre 2022

Noômane Fehri à New York : La Tunisie aspire à devenir un des pays leaders en matière de technologies de l’information.

Dix ans après le sommet mondial sur la société de l’information (SMSI) organisé par les Nations Unies à Tunis en 2005, les délégués des Etats Membres de l’Organisation des Nations Unies et des entités ayant le statut d’observateur,  ont  été convoqués à partir du 15 décembre 2015, à New York, pour une réunion de haut niveau pour l’examen d’ensemble de la mise en œuvre des résultats du SMSI.

A cette occasion, le ministre des Technologies de l’information et de l’Economie numérique, Noômane Fehri,  est revenu, dans le cadre d’un discours qu’il a prononcé, sur les défis, objectifs et les réalisations de la Tunisie en matière de technologies de l’information.

A cette occasion Noômane Fehri a rappelé le rôle important des TIC dans ce qu’il a qualifié d’« émancipation de la jeunesse tunisienne » qui grâce au numérique a permis de changer le cours de l’histoire et d’amener le pays vers une ère nouvelle, celle de la démocratie.

« Grâce aux TIC, nos jeunes scrutent à la loupe le travail des politiciens, mon travail, nos agissements et ne manquent pas d’exprimer leur mécontentement ou leurs avis. Ils ont tweeté chaque phrase prononcée par chaque politicien au parlement pendant deux ans» a déclaré le ministre. « Le résultat a été une constitution progressiste votée il y a tout juste un an, des élections libres qui ont apporté la stabilité au pays et plus récemment un prix historique pour la Tunisie et les onze millions de Tunisiens, le  Nobel de la paix 2015 », a-t-il ajouté.

Le ministre a souligné que aller vers un monde plus stable et plus sur, il faut combler des écarts qui n’ont plus lieu d’exister au 21ème siècle. Il a précisé que la fracture numérique entre pays connectés et pays non connectés, ou entre générations ou encore entre les sexes,  doit être comblée pour nous puissions parler de réel progrès et de durabilité.

« La Tunisie aspire à devenir un des pays leaders en matière de technologies de l’information, et l’économie digitale, qui offre des chances équitables, représente actuellement 7% du PIB. Nous estimons que ce n’est pas assez et nous tenons et nous connecterons  tous nos ménages et 100% de nos écoles d’ici 2020 » a affirmé le ministre des Technologies de l’information et de l’Economie numérique.

Il a ajouté que la guerre contre le terrorisme est aujourd’hui un défi pour la Tunisie et la communauté internationale, soulignant la priorité de sécuriser le Cyberspace tout en insistant sur la nécessité de la faire en respectant la loi et les valeurs des droits de l’Homme.

via businessnews.com.tn

Apropos Khalil Yamoun

Khaalliill
Geek, IT Student, Photographer ...

Voir aussi

Suppression des droits de douane sur les produits Hightech à partir de mi-2016 ?

La 10ème conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), tenue à Nairobi au Kenya, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.